09 avril 2006

Le bain de H'lima



H’lima ne rate jamais son Hammam du dimanche. Plus qu’une habitude, c’est un rituel.
Elle s’habille d’une nudité impudique et entame sa course à la propreté.
Dans cet espace, il n’y a plus de place à la féminité. Elle, de nature si douce, si fine se mue en un prédateur féroce qui traque sans merci les seaux d’eau chaude.
Celle qui a le malheur de s’aventurer à lui prendre son seau, aura droit à un regard plus perçant qu’un faisceau laser et à un rugissement dissuasif.
Les femmes sont des dockers qui transportent leurs seaux avec détermination.

Le parcours de H’lima est tracé comme un circuit de Formule 1.
Elle commence par la chambre chaude, cette salle magique qui a le pouvoir de transformer un être humain en pruneau desséché.
La chambre chaude, c’est encore mieux qu’un cachet d’ecstasy, c’est encore plus fort qu’un champignon hallucinogène, c’est encore plus doux qu’une herbe de Colombie.
Ça transformerait Hitler en Bob Marley, Sharon en Doc Gyneco.
Elle sue, étouffe, se vide de toute son eau et s’abandonne à une douce asthénie.
A ses côtés, d’autres femmes se laissent, également, entraîner par la chaleur enivrante de la vapeur.

Après plus de 40 minutes, elle se traîne vers la salle intermédiaire.
Là, tous les vices sont permis, on voit ce qu’on ne devrait pas voir et on entre de façon abrupte dans l’intimité d’autrui, dans tout ce qu’elle comporte de plus répugnant.
Les ménagères sans complexes exhibent leurs corps difformes et leurs pilosités envahissantes dans une nudité obscène.
Un groupe, en particulier, attire son attention. Quatre femmes nues comme des vers, affalées sur le marbre humide, les bras ornés de bagues et de bracelets en or jaune canari. Elles habillent cette vision malsaine de propos matérialistes et terre-à-terre, piaillent et lapident leurs connaissances communes en ponctuant leurs attaques de « la pauvre », « elle est si jeune », « elle était belle pourtant » et autres expressions qui leur donnent bonne conscience.
H’lima ne peut s’empêcher de regarder ces femmes avec dégoût. Un troupeau de Naziha venu se repaître à un point d’eau.

H’lima va alors vivre le moment crucial de toute cette expérience fantasmagorique : le frottement au gant de crin. Rares sont celles qui veulent le pratiquer seules. Toute l’ampleur de cet acte prend effet lorsqu’il est accompli par les gourous du hammam, ces camionneurs à la langue fourchue et à la gestuelle expressive incarnées dans un corps de femme. Elles se disputent les clientes comme deux prostituées sur le même trottoir.
H’lima se laisse manipuler et pétrir par cette femme qui l’exorcise de sa saleté.

Les Naziha en font de même. Mais leurs masseuses les traitent avec plus de délicatesse. On ne manie pas de la même manière le plastique et la porcelaine fusse t’elle épaisse et fine comme du béton.
Obscure pathologie sortie tout droit des enfers, après s'être abondamment et frénétiquement laissées frotter avec ce gant de crin, disponible dans tous les sex shop comme accessoire sado maso (rayon "trash"), elles regardent s'amasser les petits vers grisâtres que forment leur saleté en jouissant de cette vision. Leur crasse, c'est de la crasse "riche", elles en ont bavé pour l'obtenir...
H’lima regarde l’eau dévaler les courbes sinueuses de leur graisse et se charger de leurs vers grisâtres comme une source qui s’enrichit en minéraux en parcourant une montagne rocheuse.
Les crasses des ces femmes se mêlent à la sienne et s’évacuent en file indienne dans un ruissellement d’eau de lavage marron, de shampoings et de pelotes de chevelure crépue.

Comme revêtie d’une seconde peau, H’lima renaît.
Dans la dernière chambre, un semblant d’humanité commence à se faire ressentir.
Epanouies, exténuées par leur épopée, les femmes s’y reposent.

Elles rigolent, se disent des gentillesses, et sirotent joyeusement leurs Boga cidre ou leurs Fanta tout en cachant leurs tares dans des vêtements qui créent l’illusion de leur beauté et les replacent dans leur contexte social. Les seins pendants jusqu’au ventre de l’une, la cellulite capitonnée de l’autre ne sont plus qu’un souvenir… Les Naziha et les H’lima retournent chacune dans son monde.

Il n'y a que la crasse que les Naziha acceptent de partager...

35 commentaires:

fatalis a dit…

Déja, tu as forgé un nom commun. On ne dit plus une bourj grasse et conne, mais : tiens, une Naziha !... (la) Classe !
Sinon, sulfureuse Orchidée, tu serais pas en train de nous composer une véritable comédie humaine, avec envers du décor et personnage récurrents ?!

J'adhère et commande tout de suite l'intégrale !!!

907b team a dit…

"La chambre chaude, c’est encore mieux qu’un cachet d’ecstasy, c’est encore plus fort qu’un champignon hallucinogène, c’est encore plus doux qu’une herbe de Colombie.
Ça transformerait Hitler en Bob Marley, Sharon en Doc Gyneco."

et on fait comment peut réserver des places dans ce 7ammèm Jamaicain ?

(le5er 3andou blog esmou Bizguellif; a7ki m3ah..)

en tout cas, nice try orchea; insert coin, w sèyès 3al billard melghadi

Anonyme a dit…

je te "verrais" plus avec le pseudo opium plutot qu'orchidée
tu sais ce poison qui sait l'art d'extraire la beauté du mal et l'euphorie de la douleur

ps:n'y vois pas une critique

A Girl in the moon a dit…

au debut j'etais déçue de ne pas trouver une note sur Naziha :))) mais je me suis résolue à lire et toc... des Naziha apparaissent comme par magie :)))
vraiment chapeau bas :p

Tarek a dit…

Orchea j'admire ton style de rédaction et ta maniere de décrire les faits, de l'art!

Slaim a dit…

I'm feeling like "a bird over the roof" ;-)

Heliodore a dit…

Tu as osé ! Je n'en reviens pas. Mettre Hitler et Sharon dans une seule et même phrase :-)
Tu vas avoir toute la diaspora sioniste sur le dos :-)

Curieuse de tout a dit…

primo, je donnerai n'importe quoi pour être dans la "première chambre" en ce moment! ça me ferait tellement de bien! secundo, tu m'épates avec ton style....

ORchea a dit…

salut tt le monde! merciiiiii pr ts vos comment! ça m touche bcp!!
(ouais ya des choses qui m touchent figurez vous! :-) )

@fatalis: j'essaie de varier les plaisirs, mais Naziha a vraiment bcp de succès...

@9O7B: thanks!!

@utilisateur anonyme: opium?! mmm... il fut un tps où j'aimais m'appeler colchique, qui est une très jolie fleur ms qui consommée à certaines doses peut être mortelle! ;-) ceci étant dit, g bcp de raison de m'appeler orchidée.

@AGITM: dis dc toi, me dis pas que tu ne vas plus lire que les txt de naziha!! ah non! j'écrirais surement d'autres choses! :-)
merci pr ton compliment!!

@tarek: mille fois touchée par ton commentaire!

@slaim: hahaha! c bo le voyeurisme hein? attention, vu à travers mon oeil, c différent! :-)

@heliodore: hahahaha! excellemment vu!! :-)

@curieuse: merciiiiiiiiiii!!!!!!

Gattuso a dit…

wa7dik ya 3zizti ki tibda tistili fil wassf all mouda9i9

Slaim a dit…

Ah! et j'ai adore cette comparaison avec mon sport prefere!

"Le parcours de H’lima est tracé comme un circuit de Formule 1"

H'lima rouge hiyya? [Ferrari ya3ni?]

sami a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
chouchitou a dit…

Merci Orchéa de m'avoir donné encore plus de raison pour ne pas mettre les pieds fel hammam, déjà que j'en garde de mauvais souvenirs, et ça a tjs été pr moi synonymes d'étouffement et de saleté même si on y va pour se laver :((((

Sinon, je te félicite vraiment pour tes textes et ta manière d'écrire, j'aadoorre et c'est tjs un plasir de te lire. Bonne continuation :)

ORchea a dit…

"je suis outré par certains de tes propos sur d'autres blogs,mais je dois malheureusement admettre que tu as une plume magnifique :) , j'espére que c'est du bluff ce que tu as avancé, sinon ca serait vraiment dommage." dixit sami

Assume ce que tu dis sami!
Tu as enlevé ce commentaire pask'il t'était trop dur de dire du bien de mon txt en sachant qui se cache derrière son auteur?
Tu n'as pas le droit de me juger pr mes convictions politiques!
je ne te dirais pas si je bluffais ou pas!
ms c ta réaction et t rmq qui sont vraiment désolantes au contraire!
C à cause de gens bornés com toi que le monde n'avance pas!
stop.

ORchea a dit…

je précise aussi que c pas NOTRE sami (http://sami.hautetfort.com/), dont la magnifiscence de la plume n'est plus à prouver ms un autre! n'est pas Sami qui veut...

sami a dit…

oh joli , oui je l'ai dit; heureux de savoir que le monde n'avance pas juste à cause de moi....
Aller bonne soirée:)En passant je sais pas qui se cache derriére l'auteur, je m'enfous un peu, mais c'est vrai que tu as une plume magnifique, continue et bonne chance , sicérement.
Sami (le votre et pas le notre:) )

A girl in the moon a dit…

@ Orchea
bien sur que je vais tt lire je suis accro !!!!

rebelsilencieux a dit…

Toujours aussi complexe l'orchidée :-)
trop cool pour pas l'aimer..., trop chiante pour l'adorer, trop quoi : p.
Quand c'est trop c'est tropico... :-)

PS : Au fait ta miss Naziha... si elle a encore plein de sous tu me la présente, j'ai un projet d'investisseement à lui présenter hé hé :-)

SkyDancer a dit…

salut Orchea...
en fait j'organise un blog meeting ce samedi à Biwa à Tunis...

(euh c'et la premiere fois que
j'organise un tel meet up, alors j'ai besoin de toi :) )

ça nous ferait un grand plaisir que tu viennes..

ya plus de details sur mon blog :)..
merci d'avance ;)..

Euh.. je ne ais pas pourquoi ton post me fait penser à "3asfour essta7" :p
ta description est si detaillé, qu'on s'y croirais avec H'lima fel Hammem :p

Heliodore a dit…

Je me suis permis d'utiliser "Mme Naziha" en commentaire sur mon article
"Reglement Misogyne"

Bon Mouled à toi et à tous ceux que tu aimes !

Sam a dit…

ça me rappelle un peu mon enfance à la 3asfour sta7

Marsupilami's lair a dit…

Orchéa, si tu te lachais et devenais un peu plus incisive?

Ce que je veux dire ne va pas être en harmonie avec les autres commentaires mais ta description manque de sarcasmes. H'lima si douce devrait être un cactus à l'intérieur. Une attitude narquoise par ex.

Ce qui me dérange c'est que H'lima ne vaut pas mieux que les autres (avec un nom pareil!), ne s'en distingue ni en bien ni en mal.

riot-baby a dit…

D'habitude je refuse de m'annoncer "fan" d'un blogger..
Là, tu m'as eu!
j commence meme à devenir amoureux de ta plume.. Tu réponds à une grande question : "Pourqoui blogger."

ORchea a dit…

@chouchitou: le plaisir est partagé!
@rebels: tu as bien compris: l'orchidée est chiante ms attachante! :)
et Naziha est fidèle...pr l'instant! :)
@heliodore: faites cher ami, il est temps pour Naziha d'apprendre à gérer son statut toute seule, je ne dois plus être la seule à tirer les fils qui l'animent...
@sam: contente que ce txt t'inspire kk chose!
@marsu: tu n'y es pas marsu... H'lima n'est pour moi que des yeux dans ce Hammam, je vois à travers elle mais je n'ai pas à la juger.
@riotbaby: :) chui trop émue par ce que tu dis, vraiment...
j'espère que tu continueras tjs à me lire avec autant d'engouement...

Bent Naziha a dit…

Pourquoi vous vous acharnez sur "Naziha"? Elle a beau être bourge,grasse et même à la limite conne...Son éxistence vous fait elle du tord? Moi je trouve au contraire,"Les Naziha"ne sont pas toutes aussi nulles que vous le croyez,beaucoup de ces femmes participent et aident financierement les assossiations caritatives et sont surtout des mamans adorables ;)
On peut aussi se fouttre de la gueule des escrocs,des petasses,des racistes,des marginaux ,des ringards ,des machos,des faux c...et tout ce beau monde a aussi droit à un billet de temps en temps! :-))

Bizguellif a dit…

Allez Orchea!! parle nous encore de cette énergumène!!!

L'esprit de Jack a dit…

@Orchea : je voudrais te voir en photo !

ORchea a dit…

@E2J: pq?!!

A girl in the moon a dit…

Hey toi :p
soit disant celle qui rale :pppppppp
c à mon tour de raler
je suis sur ma faim depuuis un moment là (je me suis promise de ne pas faire plus de 3 commentaires par soir :p pour me concentrer sur mes etudes, et tu viens déjà de m'en griller un! juste pour te demander un truc pour egayer ma pause :(((( )

non je rigole au plaisir de te relire ;-)

ORchea a dit…

@AGITM: orchea transformée en dealer!
la brigade des stup' va pas tarder à rappliquer!
je me mets au travail ma belle. j'essaierai de pondre kk chose bientôt, d'ici là arrête de traîner sur les blogs et va bosser! allez ouste! ;-)

L'esprit de Jack a dit…

Le voeux du pendu :)
Pk J'ai l'impression que c'est trop demandé :)

Remix de passage a dit…

bon ben tous le monde est d'acord que t'ecris superbement bien que ta un style le faite est que c vrais t'ecris trop bien ya blogueuse :)

Le sujet etant un hammem et parle surtout d'un rituel ayant pris mes habitudes dans un hammem depuis un an je me voie dans l'obligation de prendre la defance de ce lieux culte. Orché ta fais un poste en critiquant une masse populaire de hammameuse et un endroit populaire qu'est la hammem et je remarque que la blogosphere tunisienne est d'acord avec toi et fustige cet endroit qui certe n'est pas une discotheque qui reuni les genies tunsiens ni un salon de thé du coté de enasser2 qui rassemble la fine fleur d jeunes branchés ou un autre endroit ou se reunisse n'importe quel autre masse de tunisien qui se croient au dessus du lot .
Ceux qui aiment le hammem qu'il se manifeste et donnant un droit de reponse a cette critique .
Bon orché je ne remet pas en cause ce que ta dis c'est ton oeil critique et cynique qui parle mais pour me faire plaisir t'es d'acord avec moi pour dire que c bien pire dans les nouveaux sauna du coté du Lac , Menzeh , Manar et autre cité high

L'esprit de Jack a dit…

oops!
on m'a zapé

dadddou a dit…

chapeau bas, c'est d'une beauté et d'une precision ce texte...bravo... !

Anonyme a dit…

Yes if the truth be known, in some moments I can reveal that I acquiesce in with you, but you may be considering other options.
to the article there is still a suspect as you did in the go over like a lead balloon a fall in love with publication of this beg www.google.com/ie?as_q=super video splitter 4.7 ?
I noticed the axiom you have not used. Or you functioning the pitch-dark methods of promotion of the resource. I suffer with a week and do necheg