22 mai 2006

Zohra, echawefa

Madame Naziha, cocue, descendit difficilement de son coupé cabriolet et se dirigea vers le N°53, de la rue de l’Amiral R. Elle déchiffra l’inscription suivante :

Cabinet de Mme Zohra L.
Voyante

Zohra echawefa était un personnage sorti tout droit d’un épisode de X-Files.
Ses dons surnaturels lui permettaient de prédire votre avenir sur trois générations et dans les moindres détails jusqu’à la couleur du string de vos arrières petit enfants pour leur nuit de noces.

La visite débutait par un diagnostic sur votre situation passée, actuelle et future.
Vous n’aviez jamais à lui exposer pourquoi vous étiez là, elle le savait mieux que vous.
Ses rayons X lisaient en vous comme dans un livre ouvert dont elle maîtrisait parfaitement la langue.
Pire, elle sondait votre âme, elle mettait à nu vos vices cachés, toutes vos perversions les plus inavouables, tous ces maudits événements que vous aviez avec grand peine réussi à refouler, tous ces pêchés qui vous faisaient penser honteusement que vous tueriez la personne qui viendrait à les découvrir un jour.
Elle n’avait pas de honte à vous regarder dans le fond des yeux et à vous dire le plus simplement du monde : « arrête tes pratiques sado maso », « les partouses ne sont plus de ton âge », « la zoophilie te tuera ».
Quand vous entriez chez elle, vous laissiez aux vestiaires votre manteau tout autant que votre intimité, votre vie ne vous appartenait plus et au vu de son incommensurable réputation, le jeu avait l’air d’en valoir la chandelle.

Elle vous proposait parfois quelques remèdes miracle pour retrouver un amour perdu, conjurer le mauvais sort ou mettre fin à l’Envie et la Jalousie dont vous étiez sans nul doute victimes.
Car pour elle, tout le monde enviait tout le monde. Vous serez toujours le gentil poursuivi par les forces du mal qui n’en d’yeux que pour votre Renault super 5 cabossée et votre travail routinier d’employé de bureau dans une institution étatique.
Les rituels vaudous, les prières du Vatican, les incantations divines ne représentaient rien devant une recette magique concoctée par ses propres soins. C’était l’univers entier qui se plaçait dans la conjoncture qu’elle souhaitait. Elle était une divinité sur terre.

Zohra était unique en son genre, c’était ça sa force.
Elle ne lisait pas dans le marc d’un café turc que vous deviez boire cul sec.
Elle ne faisait pas des lignes et des courbes sinueuses de votre main une carte de votre vie.
Elle ne vous proposait pas une partie de cartes en affirmant que vous étiez ensorcelée à la vue d’une Dame de carreau.
Elle ne se perdait pas dans la contemplation d’une boule de cristal dans laquelle elle semble être la seule à voir quelque chose.
Elle ne liquéfiait pas, sous vos yeux écarquillés, un kilo de plomb et vous débitait des événements tous plus saugrenus les uns que les autres en regardant le plomb former des figures aléatoires.

Non ! Elle, c’était autre chose, bien au dessus de tous ces charlatans qui vous extirpaient votre argent.
Elle se contentait de vous regarder dans le blanc des yeux et vous narrait votre passé, votre présent et votre avenir avec une aisance déroutante.
Elle était la plus grande bibliothèque du monde et détenait la biographie de chacun, écrite par la main même de Dieu.

On racontait qu’elle avait amené au pouvoir bon nombre de dirigeants politiques.
Certains affirmaient qu’elle y était pour beaucoup dans la victoire écrasante de Chirac, un de ses plus fidèles clients, aux dernières élections. Jospin avait été envoûté, c’était évident.
Les visites officielles de présidents et autres princesses et Emirs se terminaient toujours par une entrevue discrète avec Zohra echawefa.
Elle était devenue un monument du patrimoine, une fierté nationale dont on vantait les mérites, et même, parfois, la raison officieuse de certaines visites.

Zohra avait à un moment ou un autre changé la voie de votre destinée. On lui devait forcément quelque chose : Certains lui devaient tout, d’autres lui devaient de n’être plus rien.


Madame Naziha, cocue et désespérée de surcroît, sonna.

36 commentaires:

Oueld El 7aj a dit…

ba7nour ... lweh ta3mel fel suspenssss hakka, ti cha3alt sigarou bel dhemma lel post ... ti 93adt nlawej ba3d kelmet "sonna" 9olt belekchi thamma fa9ra mé rithech! :D

Heliodore a dit…

Un pan de notre société secrete vient de s'écrouler ...
Curieux comme nous sommes, nous allons voir ce qu'il y'a de plus caché !

TunisianTouch a dit…

c pas les services secrets ou du fisc que tu parles:D
allez elle va l'anéantire cette dame ou koi

infinity a dit…

héhé .. bellehi passe moi son adresse à celle là :))

Anonyme a dit…

pkoi Envie et Jalousie .. et non pas envie et jalousie?

Mira.

nasr a dit…

hmmmm

« arrête tes pratiques sado maso », « les partouses ne sont plus de ton âge », « la zoophilie te tuera ».

j'imagine tres tres mal comment Zohra dirait ça en arabe :-|
La puissance de tes histoires, c'est qu'elles murmurent toute une scène à notre oreille; bah celle-la, je dirai plutot que c'est du doublage :p
@mira : tres bonne question :)

ORchea a dit…

@infinity: et prtt c vrai elle existe! :-) ms son prenom c pas zohra

@mira: De tels sentiments doivent forcément être escortés, par une majuscule en l'occurence.
G voulu montrer que Zohra traduit ces sentiments comme des pêchés capitaux (bien que la jalousie n'y figure pas). Zohra les personnifie, leur donne une âme pr nous faire peur et nous inciter à prendre ses remèdes miracle.

@nasr: ama inti wallit tkartich :-)
Pq du doublage? ta critique n'est pas constructive, explique!

Coriolan a dit…

Bin moi, la séquence dite "du doublage", elle me murmure pas mal de choses concernant certaines personnes, en plus elle me fait franchement rire, comme quoi...
Top ton personnage de la voyante, ça part un peu dans le burlesque et l'irrationel pour Naziha et j'aime beaucoup ça !

Biz jolie fleur !

nasr a dit…

:) naan, j'oserais pas, oh Orchea! :p
non, serieux, menich nkartech, mais plutot c'est la replique un peu déplacée de la voyante :
Je sais tres bien que notre socio-culture fiha des trucs aussi pervers, mais le fait de les nommer avec un vocabulaire etranger, dans la replique du personnage principal, sonne des fausses notes. voila tout.
c'est pour ça que j'ai parlé de scène tunisienne doublée en français, mais juste pour cette replique.
kahawwwwww! :)

L`3p0uVAnt4BL3 3Pouv4nT4iL a dit…

....ah bon la porte n'etait pas déjà ouverte?!?...^_^

ORchea a dit…

@coriolan: bizzzzzzzzzzz ;-)
@nasr: toute réplique tunisienne traduite en français sonne faux, on a une façon de dire les choses assez spéciale! :-)
c pr ça d'ailleurs que je préfère généralement ne pas faire de dialogues (mm si ça me tente trop)mais plutot des scènes descriptives...

@epouvantail: beuhahaha! :-) hlowa minnik! ms naziha s'était figée devant la porte, en fait...
c son inconscient qui ns a raconté cette histoire...
(merde g rien fumé prtt!)

swifty a dit…

les gens aiment savoir le destin depuis toujours,ils peuvent courir derriére de telle idiotie ça ne changera rien,nous on fait notre destin nous même !

swifty a dit…

les gens aiment savoir le destin depuis toujours,ils peuvent courir derriére de telle idiotie ça ne changera rien,nous on fait notre destin nous même !

nasr a dit…

@swifty :
"si juva bien, c'est juvamine!"
"si juva bien, c'est juvamine!"
"si juva bien, c'est juvamine!"
:p

Hidalgo a dit…

pff trop long ! vais me bourrer là et je reviens
( ouais ouais je te singe je sais mais m'enfous moi vouloir jouer à tire barbichette)

ORchea a dit…

@swifty: je t'assure que zohra existe et que cette histoire est vraie en moins exageré (et elle s'appelle pas zohra)

@swifty: je t'assure que zohra existe et que cette histoire est vraie en moins exageré (et elle s'appelle pas zohra)

@nasr: :-) mar7bé bik ya sidi

@hidalgo: on va jouer à tire autre chose si tu continues à me faire chier com ça!

L'esprit de Jack a dit…

Roses are red, violets are blue:)

coucou :)

booboo a dit…

j crois avoir entendu parler de cette "Zohra" mais j pensais qu'elle était marocaine...

Anonyme a dit…

JC lorsqu'il était encore maire de Paris dans les années 1980, avait consulté une voyante dans la région de Tozeur, lors d'un voyage d'agrément.
Elle lui prédis un destin au sommet de l'Etat, en fixant une date précise. Lorsqu'il estb retourné en voyage officiel en tant que président de la Rep, il est retourné lui rendre visite, je ne sais par contre pas ce qui s'est dit.
Miterrand lui méme consultait quotidiennement une voyante, aucune décision n'était prise sans son aval.
En Tunisie....euh...non, à ma connaissance personne ne consulte de voyante :)
sami (Rsprod)

ambre a dit…

je la vois bien sortir un truc du genre: de toutes les facons « la zoophilie te tuera » à Naziha qd celle ci lui dira en pleurnichant Si Lamine me trompe
sinon Mll quand je "vous" lis ben ça me fait travailler les abdos

ambre qui aime lire "utile"

sami (RSprod) a dit…

ohhh l'aut sami a posté un message, il ne joue plus uniquement aux voyeurs :)

L`3p0uVAnt4BL3 3Pouv4nT4iL a dit…

legende urbaine...

ORchea a dit…

@E2J: :( tu m'as boudée si lgtps!
coucou mon esprit adoré

@booboo et sami: je confirme qu'il existe une voyante tunisienne très côtée que ne consultent que ceux qui en ont les moyens (des Naziha qui ont le pouvoir en plus) et qui c mm faite construire de jolies propriétés grâce à ce travail.

@ambre: c méchannnnnnt! mm moi j'oserais pas écrire ça! :-)
sinon merci pr tes abdos, je v me faire breveter machine de sport! ;-)

@epouvantail: ti chnowa tawa, qd l'orchidée dit kk chose, il faut la croire! regarde mon descriptif: je regarde, j'analyse et je retranscris!

swifty a dit…

"kadhiba al mounajjimouna walaw sadakou"
c aussi evident que ça je croit.

ambre a dit…

"c méchannnnnnt! mm moi j'oserais pas écrire ça! :-)"
ca te rassure?
pr le brevet c'est le bon moment
pile (à) poil ac les nouvelles collections de maillots de bain ;)

EMMA BENJI a dit…

Tu connais la chanson "lefi léfi léfi...kén énti hiya él arrafa. Lélla hahou kaffi!"

Je fais la meme demande qu'infinity, file nous on adresse... on ira voir de quoi sera fait notre avenir

ORchea a dit…

la vraie voyante elli tayara à fond s'appelle leila!
infinity, demande à troubadour elle te filera son num de tél.

sami a dit…

ey hakkeka, tata a7sen a3rrafa fel joumhouriyya; 30 voyantes à son service avec l'argent de mes putains de taxes..et jusqu'en 2014 ont prédit les américains.....mba3ed je sais pas ....je serais déja mort.

oui je sais je fais comme chez moi, je suis à l'aise w teppi ; et je t'emmerde :)

bisous

Anonyme a dit…

Excellent, love it!
High end maternity clothes for less full eyes contact lens back pain relief Back pain relief upper http://www.pain-relief-6.info/Biostrips-for-pain-relief.html Wholesale pain relievers Arnica pain relief herbal Camcorders + digital Fashion western wear cowgirl boots pain relief Rebooting hp 3200 fax machine http://skin-care.iwarp.com/Recipes-for-skin-care.html Mens hair removal uk Mortgage interest rates in louisiana Toothache relief help Panama garden hotel - via salaria 336 00199 rome Pain relief mail order Camping cake Pain and ache relief green guard

Anonyme a dit…

c'est quoi le vrai nom de cette voyante ? et elle se trouve ou s'il te plait ?

Merci

Anonyme a dit…

Mme Naziha en descendant de chez Zohra écoute la musique d’ascenseur c'est-à-dire –dans le cas du cartier ou habite Zohra- la musique qui accompagne l’escalier obscure et tout cassé et qui provient de chez le voisin.
Ce fut une chanson Mezwed pleine de mots qui lui rappelle sa tristesse que de peines et de brûlures (7ar9a).
Rentrée chez elle, elle ne peut pas s’empêcher d’entendre le même refrain dans sa tête. Elle a failli perdre son statut en commençant à fredonner cette maudite chanson d’ouvriers (zoufriia) devant le jardiner !
Le seul remède qu’elle trouva c’est de sortir en cachette et d’acheter le CD dans une autre ville ou elle ne risque pas d’être reconnue.
Mais son état ne s’améliora pas...Au contraire, ce fut de pire en pire …imaginez vous … elle a appris tout le CD par cœur !!!
Et là la descente fut très rapide, premier CD, deuxième CD …un Lablabi dans un cartier populaire jusqu’au jour ou elle se trouve en train de manger une Hergma et une demi tête de mouton avec une Boga cidre. Ce n’était pas cela le pire. Le pire c’est qu’en mangeant elle voit qu’en face d’elle se trouve Mme Rafia son ennemie jurée qui elle aussi mangeait en cachette un Keftaji !
Comment vont elles réagir ? Trouveront-t-elles un compromis ? Ça c’est à l orchidée de voir !

Anonyme a dit…

Mme Naziha en descendant de chez Zohra écoute la musique d’ascenseur c'est-à-dire –dans le cas du cartier ou habite Zohra- la musique qui accompagne l’escalier obscure et tout cassé et qui provient de chez le voisin.
Ce fut une chanson Mezwed pleine de mots qui lui rappelle sa tristesse que de peines et de brûlures (7ar9a).
Rentrée chez elle, elle ne peut pas s’empêcher d’entendre le même refrain dans sa tête. Elle a failli perdre son statut en commençant à fredonner cette maudite chanson d’ouvriers (zoufriia) devant le jardiner !
Le seul remède qu’elle trouva c’est de sortir en cachette et d’acheter le CD dans une autre ville ou elle ne risque pas d’être reconnue.
Mais son état ne s’améliora pas...Au contraire, ce fut de pire en pire …imaginez vous … elle a appris tout le CD par cœur !!!
Et là la descente fut très rapide, premier CD, deuxième CD …un Lablabi dans un cartier populaire jusqu’au jour ou elle se trouve en train de manger une Hergma et une demi tête de mouton avec une Boga cidre. Ce n’était pas cela le pire. Le pire c’est qu’en mangeant elle voit qu’en face d’elle se trouve Mme Rafia son ennemie jurée qui elle aussi mangeait en cachette un Keftaji !
Comment vont elles réagir ? Trouveront-t-elles un compromis ? Ça c’est à l orchidée de voir !

Anonyme a dit…

I like your decision concerning design and programming both! Good fellows, so to hold ?!
- orchideas.blogspot.com v
07 car civic honda
buy used car
car undefined used
used car bergen
used car oakland
used car greensboro
used car raleigh
used car killeen
used car vallejo
used car tacoma

Anonyme a dit…

Enjoyed a lot! »

Anonyme a dit…

best regards, nice info »

Anonyme a dit…

Bonsoir je suis tombée par hasard sur ce blog et Orchea j'aimerais bien vous contacter s il vous plait, j'ai une question à vous poser, merci infiniment